• Login
  • Recherche
  • Panier
  • Recherche
  • Panier
Rechercher uniquement les produits

Technologie

Technologie


DES RÉSULTATS DE 10 ANS DE RECHERCHES, VALIDÉS SCIENTIFIQUEMENT EN LABORATOIRES


La technologie Life-Maxx, appelée Multi déphasage en physique, est mise en œuvre à l'aide de micro-antennes branchées en série et capables de capter toutes les fréquences d'ondes polluantes. Utilisant le principe physique du Multi déphasage et grâce à ses antennes très fines qui se déphasent entre elles, la technologie LIFE MAXX oppose en permanence des ondes identiques aux ondes produites par les appareils polluants.

Cette technologie est un compensateur d'ondes électromagnétiques qui a pour effet de compenser une onde en créant une contre-onde, opposée et qui permet de limiter les effets indésirables sur le biologique et le thermique, sans pour autant modifier la qualité d’émission /réception de la source. Ce chevauchement de paires d'antennes permet de multiplier sans limite, le nombre d'antennes par module de déphasage, ce qui permet d'augmenter de façon significative la protection des personnes vis-à-vis des ondes électromagnétiques.

Testée scientifiquement, notamment par les mesures du DAS-Débit d'Absorption Spécifique, puissance absorbée en watt par kilogramme de tissu vivant, la technologie LIFE MAXX réduit au maximum les ondes absorbées par le cerveau.
LORSQUE NOUS UTILISONS LE TÉLÉPHONE PORTABLE NOUS SUBISSONS UNE EXPOSITION THERMIQUE ENGENDRÉE PAR SES ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES.

Le test de mesure du courant effectué sur chaque sujet montre une valeur moyenne de 50 micros ampères sans appareil.
En présence de l’appareil, on s’aperçoit que la conductivité baisse significativement.
En présence du système de protection il y a retour significatif à l’équilibre des courants unitaires.

Les résultats ont été corroborés par des données thermographiques ayant montrées, en présence des téléphones portables une élévation de la température cutanée et, avec addition du dispositif de protection LIFE MAXX un retour de cette même température à l’équilibre.

Rapport d'expertiseThermographique sur le dispositif d’antennes multifréquences, de déphasage.

Différentes études scientifiques et technologiques ont mis en évidence que les téléphones portables présentent des risques biologiques plus importants que les antennes relais .En effet, les ondes pulsées des téléphones portables produisent un rayonnement capable d’augmenter la température des tissus biologiques, chez leurs utilisateurs. Le DAS, où « Débit d’Absorption Spécifique » de chaque appareil, donne une indication sur la quantité d’énergie transmise au corps humain. Quand les ondes électromagnétiques arrivent sur l'organisme, une partie de l'onde est réfléchie tandis que l'autre est absorbée et l'orientation de la pénétration change à chaque Interface, entre deux éléments du corps: peau-muscles, muscles-os, os-vaisseaux, etc. ...En ce qui concerne la tête, après avoir traversé la peau, les muscles du visage, les os, les ondes électromagnétiques pénètrent à plus de 2 cm, à l'intérieur du cerveau.
Aussi, une partie de l'énergie électromagnétique absorbée est convertie en chaleur provoquant une élévation de température du tissu cérébral.

La transformation de l'énergie entrant dans les tissus provoque un accroissement d'énergie cinétique des molécules qui absorbent les ondes électromagnétiques. Ceci se traduit par une excitation moléculaire avec une oscillation des molécules bipolaires d'eau et des phospholipides de la membrane qui constituent la plus grande partie des tissus vivants.

THERMOGRAPHIE RÉALISÉ SOUS CONTRÔLE D’HUISSIER

Par des analyses thermographiques on peut mettre en évidence l'action chauffante, des champs électromagnétiques (C.E.M) d’un G.S.M, sur le visage. L'analyse des images montre par rapport au sujet et à la période témoin, une élévation de température significative, principalement dans la région auriculaire et spécialement après 10 minutes de conversation téléphonique.
Cette thermographie est réalisé dans le laboratoire climatisé de l’IFTH, par un scientifique indépendant spécialisé en prise de vue thermographique, nous observons, après 10 minutes de conversation téléphonique, que le sujet en communication subit une augmentation de température de plus de 1,6 degrés sur l’oreille interne et le nerf acoustique. Avec le dispositif de protection LIFE MAXX multi déphasage collé sur le téléphone mobile, après 10 minutes de conversation téléphonique le même sujet ne subit qu’une augmentation de température infime, seulement 0,2 degré !! Ce qui prouve l’efficacité du dispositif de protection LIFE MAXX contre les effets thermiques des ondes électromagnétiques.

Test sur le sang fait par le laboratoire Allemand

ELECTROSMOG-RESEARCH IGEF LTD

Les microscopes électroniques peuvent montrer comment nos cellules sanguines réagissent en présence d'ondes EM avec et sans dispositif de protection Life maxx

  1. On utilise un échantillon de sang sous le microscope sans être exposé aux ondes électromagnétiques pour voir les cellules sanguines normales pendant 5 minutes
  2. En répétant la même expérience avec un échantillon de sang exposé aux ondes électromagnétique d'un téléphone cellulaire pendant 5 minutes, On peut observer que les cellules sanguines s'agglomèrent et que les membranes externes deviennent floues.
  3. Même expérience avec un téléphone à l'aide d'un dispositif de protection Life maxx pour 5 minutes, montrant que les cellules restent presque normales

Ici aussi, on constate une réelle différence avec et sans dispositif de protection Life maxx
Ces tests, montrent une véritable efficacité du dispositif de protection Life maxx au niveau biologique et thermique.

TESTS SCIENTIFIQUES DU DISPOSITIF LIFE-MAXX

Tests réalisés par le Professeur Claude GAUDEAU, Docteur en Biologie Humaine, Professeur au CNAM de Tours, Conseiller scientifique. Professeur à l’école supérieure d’Informatique et d’Électronique de Paris et Professeur au Conservatoire des Arts et Métiers de Tours, Docteur en Biologie Humaine. En collaboration avec le Professeur Philippe BOBOLA, Docteur en Chimie, Enseignant à l’Université Paris XII et Cergy Pontoise.

Le laboratoire à participé à de nombreuses actions et expertises dans le domaine des champs électromagnétiques. En particulier, ont été organisé dans le laboratoire d’électrologie de l’Hôpital de Tours des tests sur l’utilisation thérapeutique du générateur de champs électromagnétiques Equilibrium de la société suisse du même nom. Ces études ont montré que certaines fréquences en stimulant des éléments du système immunitaire, pouvaient avoir des actions thérapeutiques efficaces contre le développement des tumeurs vertébrales et costales.

Le système fonctionnait par champs variables et montrait des analogies avec les techniques d’électro chimiothérapies utilisées à l’Institut Gustave ROUSSY. Une publication a été présentée au congrès européen de Bioélectromagnétisme. Le Laboratoire a publié de nombreux articles dans le domaine.

  • Partilhar: